Hochschulwesen

Enseignement supérieur (synthèse)

 

Wolfgang Bethscheider (2010)

      Sources Liens

Introduction


La carte représente la répartition et la localisation de tous les établissements d’enseignement supérieur de la Grande Région en janvier 2016. Les nombreux instituts de recherche scientifiques de la zone d’étude qui ne délivrent aucun diplôme de fin d’études ne sont pas pris en compte.

Synthèse


2 cultures, 3 langues, 4 systèmes éducatif et scolaire ainsi que 5 sous-régions se côtoient au sein de la Grande Région, où différentes voies sont empruntées pour préparer la jeune génération à la vie professionnelle.

Jusqu’à présent, les systèmes éducatifs se distinguent grandement par leur structure, leur déroulement, leur programme ainsi que les années d’études et les conditions d’admission (cf. Informations de l'Université de la Grande-Région external link).

Cependant, dans la plupart des cas, pour s’inscrire à l’une de ces universités ou établissements supérieurs il faut être titulaire d’un diplôme d’études secondaires, à savoir le baccalauréat, l’Abitur ou le Fachhochschulreife (brevet d’études professionnelles) allemands ou un autre diplôme de fin d’études équivalent.

Carte : Enseignement supérieur

Carte : Enseignement supérieur

Wolfgang Bethscheider, Saarbrücken

Université de Liège, fondée en 1817, bâtiment central
Source : © ULg/Houet

Les plus grandes universités, qui sont souvent les plus anciennes, se trouvent à Mayence (env. 34 600 étudiants, fondée en 1477, recréation en 1946), à Louvain-la-Neuve (env. 21 000 étudiants, fondée en 1966), à Nancy (env. 18 800 étudiants, fondée en 1769, fusionnée en 2012 avec l'Université de Metz et l'INPL à l'Université de Lorraine avec plus de 53 000 étudiants au total), à Liège (env. 17 000, fondée en 1817), et à Sarrebruck (env. 16 300 étudiants, fondée en 1948).

Ces sites, partiellement très anciens, se situent plus ou moins en périphérie de la Grande Région, tandis que les nouveaux établissements d’enseignement supérieur ont vu le jour plutôt au cœur de la région. 

D’autres établissements supérieurs ou techniques se sont implantés à proximité des grands sites universitaires. 

La Grande Région, et ses quelque 12 millions d’habitants, compte environ 120 universités et établissements supérieurs, où sont inscrits quelque 350 000 étudiantes et étudiants, qui ont le choix parmi environ 15 500 diplômes d’études supérieures différents.  

Ces 30 dernières années, le nombre d’étudiants inscrits dans un établissement supérieur en Grande Région a presque doublé, tandis qu’au début des années 1980 on comptait uniquement env. 180 000 étudiants (Observatoire Interrégional du marché de l’emploi, IBA/OIE 2007 external link).
Université de la Sarre, fondée en 1948, campus dans la forêt municipale
Source :
© Universität des Saarlandes

Université du Luxembourg, fondée en 2003, campus Belval, 2015
Source :
© Université du Luxembourg

Plus d’un quart des étudiantes et étudiants est inscrit dans les universités et établissements supérieurs de la Grande Région en 2005 suivait des études dans les domaines du droit, des sciences économiques, des sciences humaines et sociales.

Un peu moins d’un quart est inscrit dans le domaine des langues, de la littérature et des civilisations et environ un sixième des étudiants suivaient des enseignements de mathématiques et de sciences.

Depuis, cette répartition des facultés n’a que sensiblement changé.